Culture et cuisine : quels intérêts pour la mode

Hello la famille stylée
J’espère que je vous retrouve dans ce numéro d’article en parfaite santé. Sinon, moi je vais bien. Je nous ai concocté un thème assez rare, sur lequel j’ai décidée de donner mon avis. Eh oui, culture et cuisine : quels intérêts pour la mode. Je promets d’être vraiment brève car c’est un sujet qui nécessite pas mal de réflexions et donc beaucoup d’écrits. Quel est l’intérêt de la culture pour la mode ? Quel est l’intérêt de la cuisine pour la mode ? Et la grosse interrogation quel est la place ou les places que nous devrions, en tant que blogueuses, accordées à la culture et à la cuisine ?


Quel est l’intérêt de la culture pour la mode

La culture est ce qui reste quand les peuples ont tout oublié. Edouart Herriot

Oui, la culture. Savez-vous que votre style vestimentaire, peut à lui seul refléter, la culture à laquelle vous appartenez ? Si non, je m’explique ; supposons qu’en Afrique du Sud, vous rencontrez une jeune femme qui arbore le bomba en Kanvo ou un jeune homme en Agbada. Pour ceux qui maîtrisent assez de cultures, ils savent que le bomba, le agbada et même le Kanvo font partie intégrante de la culture béninoise. C’est à juste titre que le pagne tissé a été à honoré le 1er Aout 2017 afin de valoriser ce tissu qui avait commencé à sombrer. Les stylistes ont d’ailleurs travaillés à moderniser les tenues traditionnelles avec le kanvo. Aujourd’hui, il est même devenu le tissu qui pousse les designers béninois à réfléchir sur les modèles pouvant révéler encore plus ce tissu. Car, il est la signature de la culture béninoise dans l’univers de la mode.


Prenons l’exemple de la chanteuse internationale Zeynab Habib (sacrée ambassadrice de la mode béninoise aux oscars de la mode béninoise) et de la Mama Angélique KIDJO qui, ne manquent aucune occasion à l’internationale de valoriser notre culture à travers les tenues traditionnelles.

Aussi, nous savons que le boubou cousu en Bazin est propre au Mali. Le « aso oké » est propre à la culture du Nigéria, le shari vient de l’inde; pour ne cités que ceux-là.


La soie, l’organza, la crêpe et autres sont autant de tissus propre aux occidentaux que leurs stylistes utilisent dans la confection de leurs tenues. Quelle serait la différence entre les stylistes occidentaux et ceux africains, si nous n’utilisons pas les tissus propres à la culture africaine ? Il n’y en aurait pas. Et dans ce cas, on parlera de la disparition de la culture africaine. Car, notre emprunte ne sera pas dans l’univers de la mode. Alors, dans ce cas ne serait-il pas juste de dire que la culture est l’essence de la mode? Autrement dit, pensez-vous que la culture n’a réellement pas sa place dans la mode, alors que nous savons tous que chaque styliste s’inspire d’une culture (qui peut ne pas être la sienne)? À mon humble avis, il serait impossible de parler de mode sans culture. La culture est la signature vestimentaire dans l’univers de la mode.


Quel est l’intérêt de la cuisine pour la mode


L’autre grande interrogation dont-on attend la réponse. Qu’est-ce que la nourriture à avoir avec ce que nous portons ? Franchement, si je dois prendre la question sur cet angle, je ne sais pas ce que je devrais dire pour vous convaincre. Heureusement que la mode est un art (parce que la mode transmet de l’émotion, elle s’adresse aux sens, à l’intellect). Ceci étant, lorsqu’on parle de mode, on fait allusion au style vestimentaire, à la beauté, aux accessoires, au sport, au tourisme, à la culture et bien sur à la cuisine. Cuisine, pourquoi ? Partons du point de vue que c’est l’être humain qui porte un vêtement. Et l’être humain doit se nourrir (manger et boire). Imaginez une personne dont 50% d’huile fait partie de ses repas ou même une personne qui a une forte dépendance en sucre. Pensez-vous vraiment que cette dernière aurait un corps sain, sans graisse et sans boutons ni aucune maladie liée à l’excès d’huile ou de sucre? C’est tout simplement impossible. Le tout ne suffit pas de faire du sport sans un contrôle permanent de ce qui constitue vos repas quotidien. Je pense même qu’un contrôle permanent de vos repas, vous évitera de faire le sport quotidiennement. Ceci étant, il est d’une importance capitale que la cuisine ait une place d’honneur dans la mode. Votre corps est votre premier miroir. Si vous ne sentez pas dans votre corps, vous ne vous sentirez jamais à votre aise dans une quelconque tenue. Les mannequins me diront qu’il faut des repas équilibrés pour votre corps ; je vous dirai que vous auriez beau porter la robe de Sherri Hill, si vous êtes difforme, une simple robe de marché serait parfait sur une personne qui fait attention à son alimentation.


Quelles sont les places que nous devrions, en tant que blogueuses, accordées à la culture et à la cuisine ? (mon avis)


Avant de me prononcer sur cette question, permettez-moi de dire que d’après mes nombreux constats, les blogs de mode que je visite en général n’ont pas une catégorie dédiée à la culture ou la cuisine. Est-ce à dire que la culture ne fait pas partie de la mode ? Pourtant nous savons tous que les designers africains cousent des modèles avec des textiles africains qui font partie de la culture africaine. Est-ce aussi à dire que la cuisine n’a rien à avoir avec la mode ? Les médecins vous diront que la malnutrition (cuisine) fait partie des causes de l’obésité.
A mon avis, je ne peux pas dire que les blogueuses font exprès de ne pas voir cet aspect de la chose ; mais je dirai pas contre qu’elles sont peut-être plus concentré sur les autres aspects de la mode. Les places que j’accorde à la culture et à la cuisine sont l’essence même de la mode. Vous ne pourriez parler de mode sans la culture. De même, vous ne pourriez coudre des modèles pour une personne difforme. Ce n’est pas pour rien, que les stylistes exigent des mannequins (parce qu’ils respectent certains critères donnés).

Et vous, pensez-vous que la culture et la cuisine devraient avoir une place dans la mode?


Publié par Germhona

« Je n’ai pas l’étoffe d’un créateur, simplement j’adore les fringues. Je ne suis jamais allée dans une école de design, je ne sais pas dessiner, ni coudre des patrons. Mais je peux raccourcir des choses. Je peux littéralement faire une robe avec une écharpe ». S’il y a bien une citation de mode qui me décrit c’est bien sur celle de KATE MOSS. Pour faire court, le seul langage que je comprends c’est la mode. Je suis sur qu’avec une bonne douche de mode, je peux presque arranger toutes choses.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :